Mayonnaise hongroise

Je ne sais pas qui a choisi l’illustration musicale de cette pub pour une mayonnaise, mais je ne vois pas bien le rapport entre cette chorégraphie de batteuses et batteurs de mayonnaise et la 5ème danse hongroise de Brahms.

La 5ème est la plus connue et célèbre des 21 danses hongroises que Brahms a d’abord écrites pour piano à 4 mains, il n’en a lui-même orchestré que trois (les 1, 3 et 10).

Plusieurs très belles versions à recommander de ces petits bijoux.

81kmQW9kE6L._SL1400_

Ivan Fischer et son orchestre du Festival de Budapest chantent dans leur arbre généalogique, ajoutant parfois du cymbalum pour accentuer la couleur locale de ces danses.

71yoIMWyhKL._SL1200_

Claudio Abbado mène les musiciens viennois dans une folle virtuosité.

Pour la version originale à quatre mains, le duo Crommelynck est idéal.

51bvPM-+2XL

A propos JPRousseau

Globetrotter, world traveler
Cet article, publié dans critique, Non Classé, est tagué , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s