Mayonnaise hongroise

Décidément la musique classique a bonne presse chez les annonceurs. Avec parfois des associations inattendues, comme dans cette pub pour la mayonnaise Bénédicta.

Cette musique entraînante et joyeuse est la plus populaire des Danses hongroises de Johannes Brahms – la 5ème.

D’abord écrites pour piano à 4 mains, ces danses ont été orchestrées par la suite soit par Brahms lui-même soit par d’autres compositeurs/arrangeurs.

Ecouter à partir de 7’04, ce témoignage extrêmement émouvant de la grande Brigitte Engerer capté à la Salle Philharmonique de Liège quelques mois avant sa mort le 23 juin 2012.

La version utilisée dans la pub Benedicta est celle du regretté Claudio Abbado.

510Jnb58ajL

Publicités

A propos JPRousseau

Globetrotter, world traveler
Cet article, publié dans critique, est tagué , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s