Il n’y a que Vivaldi qui Maille

La célèbre moutarde Maille a choisi un bien mauvais accompagnement musical, une orchestration plombée et plombante d’un petit bijou d’allégresse et de soleil, le concerto pour mandoline en do M RV* 425 de Vivaldi (*RV = Ryom Verzeichnis, le catalogue des oeuvres de Vivaldi établi par le musicologue danois Peter Ryom)

La fraîcheur est dans cette version d’Avi Avital

81Z0Huatk-L._SL1441_

www.jeanpierrerousseaublog.com

Publicités

A propos JPRousseau

Globetrotter, world traveler
Cet article, publié dans critique, Non Classé, est tagué , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s