César et Satie

Les illustrateurs sonores de vidéos publicitaires ne manquent pas d’imagination. On n’aurait pas spontanément associé à une pâtée pour chien une petite valse délicieusement désuète d’un compositeur aussi singulier qu’Erik Satiené il y a 150 ans, le 17 mai 1866 à Honfleur, mort le 1er juillet 1925 à Paris. Il s’agit d’une valse chantée, Je te veux (1897), qui se joue aussi au piano seul (comme dans le spot de pub)

81BNp8mP6JL._SL1483_

A propos JPRousseau

Globetrotter, world traveler
Cet article, publié dans critique, Non Classé, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s