Callas et le foie gras

Pub obligée de fin d’année : le foie gras.

Le choix de la musique de ce clip est un peu étrange : l’air le plus célèbre d’un opéra d’Alfredo Catalani, créé à la Scala de Milan en 1892, La Wally. Les paroles n’évoquent ni la joie, ni la fête :

Ebben! Ne andrò lontana
come va l’eco pia campana,
là fra la neve bianca,
là fra le nubi d’ôr;
laddóve la speranza, la speranza
è rimpianto, è rimpianto, è dolor!

Eh bien! Je m’en irai bien loin
tout comme s’éloigne l’écho de la cloche pieuse
là-bas, dans la blanche neige
là-bas, au milieu des nuages dorés ;
là où l’espoir, l’espoir
est regret, est regret, est douleur!

Mais cet air a acquis une incroyable célébrité avec le film Diva de Jean-Jacques Beineix en 1981 grâce à l’interprétation de Wilhelmenia Fernandez

Il a été repris notamment dans A single man de Tom Ford et dans Yves Saint Laurent de Jalil Lespert.

Dans la pub Delpeyrat, c’est la voix de Maria Callas qu’on entend :

Pour ceux qui voudraient faire un très beau cadeau pour ces fêtes de fin d’année, Warner vient de rééditer, dans une toute nouvelle masterisation, l’intégrale des enregistrements de Maria Callas

91Rt-kJEYhL._SL1500_

On peut aussi (se) faire un beau cadeau avec ce CD d’airs célèbres :

81+5KfXXmmL._SL1500_ 71J3gNYR-9L._SL1200_

A propos JPRousseau

Globetrotter, world traveler
Cet article, publié dans Non Classé, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s